AccueilTête-à-tête à la chandelle avec J.-S. Bach au Camillois

Tête-à-tête à la chandelle avec J.-S. Bach au Camillois

26 septembre 2020 à 20 h  |  15 $ à 27 $

Mélisande McNabney, claveciniste

Au programme :  de Johann Sebastian Bach, Suite anglaise no 6  et Fantaisie BWV 903 ; de Carl Philipp Emanuel Bach, les Fantaisies W 119,7 et W 67; de plus, deux oeuvres de C.P.E. Bach revisitées par Mélisande McNabney…

*Ce concert porte fièrement l’appellation FOC (Fabrication d’Origine Camilloise)* crée par Fred Pellerin

Seulement 80 places en salle | Webdiffusion disponible

Mélisande McNabney interprète la musique pour clavier de toutes les époques, au clavecin, au piano-forte et au piano. En août 2015, elle reçoit le 3e prix du Concours international Musica Antiqua de Bruges, Belgique.

Concertiste très active, on a pu l’entendre en soliste notamment dans les séries Clavecin en Concert et la série Jacques Dansereau à la Salle Bourgie, ainsi que dans nombreux festivals au Canada et en Europe. En musique de chambre et en orchestre, elle se joint régulièrement à des ensembles tels Les Violons du Roy, I Musici, l’ensemble Caprice, l’Orchestre du Festival Bach Montréal, Les Idées heureuses et Arion Orchestre Baroque. Elle est également membre des ensembles Pallade Musica et Les Songes, qui ont effectué plusieurs tournées au Canada et aux États-Unis. Ayant déjà plusieurs titres à sa discographie en tant que membre de divers ensembles, Mélisande a fait paraître son premier album solo chez ATMA Classique, Inspirations : D’Anglebert, Forqueray, Rameau, en janvier 2019. Salué par la critique, cet album se mérite en autres 5 Diapasons de la célèbre revue française.

En 2021, Mélisande fera paraître son deuxième disque solo, cette fois-ci au pianoforte, toujours chez ATMA Classique. On pourra également l’entendre en soliste avec Les Violons du Roy.

En plus de ses activités d’interprète, Mélisande poursuit également des activités de recherche en interprétation historique qui la mèneront à présenter à deux conférences à l’été 2021 : la conférence HKSNA à St. Paul, MN, aux États-Unis, et la Biennial International Conference on Baroque Music à Birmingham, au Royaume-Uni.

Diplômée du Conservatoire d’Amsterdam, où elle a étudié le clavecin, le continuo et le piano-forte dans les classes de Bob van Asperen et Richard Egarr, Mélisande a obtenu en mai 2017 son doctorat à l’Université McGill sous la direction de Hank Knox et Tom Beghin, grâce au soutien du Programme de bourses d’études supérieures du Canada Joseph-Armand-Bombardier.

Mélisande est boursière de Musicaction, du Conseil des Arts du Canada, du Centre Banff, du CALQ , du CRSH ainsi que du FQRSC.