AccueilMireille Lagacé et Stéphane Tétreault au Camillois

Mireille Lagacé et Stéphane Tétreault au Camillois

26 juillet 2020 à 15h  |  27 $

Mireille Lagacé, clavecin et positif
Stéphane Tétreault, violoncelle

Au programme : Sonates pour viole de gambe et claviers de Jean-Sébastien Bach


Billet : 27,00 $

Détenteur d’innombrables prix et distinctions, Stéphane Tétreault a partagé la scène avec le célèbre violoniste et chef d’orchestre Maxim Vengerov, les pianistes Alexandre Tharaud, Jan Lisiecki, Louis Lortie, Roger Vignoles, Marc-André Hamelin, Charles Richard-Hamelin et John Lenehan ainsi qu’avec les chefs Michael Tilson Thomas, Paul McCreesh, John Storgårds, José-Luis Gomez, James Feddeck, Kensho Watanabe et bien d’autres. Il a aussi participé à de nombreuses classes de maître, notamment avec les violoncellistes Gautier Capuçon et Frans Helmerson.

Son premier album, sur étiquette Analekta, enregistré avec l’Orchestre symphonique de Québec sous la direction de Fabien Gabel s’est vu remettre le « Choix de l’éditeur » du prestigieux magazine Gramophone. En 2015, il signe un deuxième album, sur des œuvres de Haydn, Schubert et Brahms avec la pianiste Marie-Ève Scarfone qui se retrouve sur la liste des meilleurs albums de l’année « Critic’s Choice 2016 » de Gramophone. En 2017, Stéphane se joint à la harpiste Valérie Milot et au violoniste Antoine pour produire un enregistrement consacré aux trios pour violon, violoncelle et harpe. Ses trois albums ont tous reçu des nominations dans la catégorie Album classique de l’année au Gala de l’ADISQ.

« La technique d’archet est immaculée et la maîtrise de l’harmonie et des contrastes omniprésents. » (Joanne Talbot, The Strad Magazine). « Le jeu est étonnamment mature, non seulement dans la technique, mais aussi la chaleur, l’éclat et la subtilité des couleurs et de l’inflexion. » (Geoffrey Norris, Gramophone). « Stéphane Tétreault est non seulement un technicien parfaitement accompli, mais encore, et surtout, un interprète de génie. » (Claude Gingras, La Presse)

Stéphane a étudié pendant plus de 10 ans sous la tutelle du regretté violoncelliste et chef d’orchestre Yuli Turovsky. Il est titulaire d’une maîtrise en interprétation à l’Université de Montréal. Il joue sur le violoncelle Stradivarius « Countess of Stainlein, Ex-Paganini » de 1707, qui lui est généreusement prêté par Madame Sophie Desmarais.

 

Mireille Lagacé (née Mireille Bégin) est organiste, claveciniste et professeure. Boursière du gouvernement québécois, elle se rend en Autriche en 1956 pour suivre des cours d’Anton Heiller (orgue) et de Hans Gillesberg (direction de chorale). De 1957 à 1962, elle travaille l’orgue et le clavecin sous la direction de son mari, Bernard Lagacé, et est membre actif de l’Ars Organi, une société montréalaise d’organistes qu’elle a cofondée en 1960. Sa participation à ce groupe aide à raviver l’intérêt des Montréalais pour l’orgue baroque. En 1964, elle fonde l’Ensemble Couperin-le-Grand.

Mireille Lagacé est détentrice de nombreux prix et lauréate de prestigieux concours internationaux. Elle a enseigné l’orgue et le clavecin à l’Université de Montréal, l’orgue au New England Conservatory, ainsi que le clavecin et la musique de chambre au Conservatoire de musique de Montréal tout en donnant des ateliers de musique tant au Canada qu’à l’étranger.

Sur la scène internationale elle a participé à quantité de festivals.

Elle a enregistré un grand nombre d’œuvres de J.S. Bach, qu’elle interprète au clavecin sous étiquette Calliope (Paris), des pièces symphoniques françaises pour orgue à l’intention de CBC international et l’œuvre complète de Dietrich Buxtehude, en collaboration avec Bernard Lagacé, sous étiquette Titanic.

En savoir plus sur Mireille Lagacé: Cliquez ici

Extrait à écouter: Cliquez ici