AccueilLes Boréades

Les Boréades

15 juin 2019 à 19h  |  25 $

Hélène Brunet, soprano
Francis Colpron, flûte
Olivier Brault, violon
Mélisande Corriveau, viole
Hank Knox, clavecin

Au programme : Leclair, Chéron, Clérambault, Barsanti, Oswald, Geminiani et… moût de pomme!

Forfait souper-concert déjà COMPLET.


Billet : 25,00 $

 

Les Boréades

Reconnue pour son « chant d’une beauté parfaite et sa présence scénique de plus rayonnantes », la soprano canadienne Hélène Brunet, chante Bach, Haendel, Mozart, et le répertoire du 20e siècle avec égal plaisir.

En concert, Hélène est produit à travers le Canada et les États-Unis avec de nombreux orchestres et ensembles réputés dont l’orchestre Solistes américains de Bach à San Francisco, au prestigieux Lincoln Center de New York avec l’orchestre américain classique, puis le Seattle Baroque Orchestre, Pacific Baroque Festival, Orchestre Philharmonique de Calgary, Orchestre Symphonique Columbus, Orchestre de Chambre McGill, Arion Orchestre Baroque, Orchestre Baroque Tafelmusik de Toronto, I Musici de Montréal, Orchestre de Chambre 13 Strings, les ensembles Aradia, Caprice et Les Boréades, ainsi que l’Orchestre Métropolitain de Montréal dirigé par le maestro Yannick Nézet-Séguin.

Hélène a reçu d’importants prix et récompenses, dont le Prix Johannes Somary du Lyndon Woodside Concours Oratorio-Solo au Carnegie Hall de New York, un Prix Opus avec l’ensemble du spectacle de l’Année en musique baroque dans Juditha Triumphans de Vivaldi, où Hélène interprète le rôle d’Abra, un prix Juno pour l’Album de l’Année avec la musique vocale avec l’album Las Ciudades de Oro où elle chante avec l’ensemble de l’Armement des Saisons, collaborateur de longue date, sous ATMA Classique. Un album de cantates de Bach, son plus récent enregistrement sous étiquette ATMA, sortira plus tard cette saison.

 

À l’opéra, Hélène a chanté dans une production de Persée de Lully avec la compagnie Opéra Atelier à Toronto et en tournée à l’Opéra Royal du Château de Versailles. On a également découvert Tel rôle dans le rôle de Laurette dans Le Docteur Miracle de Bizet, puis dans le rôle de Montréal dans Galatea, dans Acis et Galatea de Handel avec Les Boréades.

Hélène est récipiendaire d’une bourse de perfectionnement professionnel remis par le Conseil des arts du Canada. Elle étudie actuellement auprès du professeur de chant new-yorkais Neil Semer.

https://www.youtube.com/watch?v=lM2vgMoqL20

Francis Colpron est reconnu depuis quelques années comme étant l’un des instrumentistes les plus talentueux de sa génération. Sa qualité et sa capacité d’innover sur le plan artistique et interprétatif sont acclamées tant par le public que par la critique et les instances culturelles. Il fonde en 1991 l’ensemble Les Boréades de Montréal, dont il assure depuis la direction artistique. Il organise avec ce dernier une série montréalaise très courue, se produit en Amérique du Nord et en Europe et enregistre sous étiquette ATMA.

Outre son activité pédagogique à l’Université de Montréal, Francis Colpron est fréquemment invité durant la saison estivale à partager son expérience en enseignant dans des camps musicaux réputés tels que Amherst aux États-Unis, CAMMAC et Lanaudière au Québec et à la nouvelle Académie de musique ancienne de Saint-Camille dont il est également le directeur artistique.  Il est première flûte du Trinity Consort de Portland et est également l’invité d’autres formations musicales telles que le Studio de Musique Ancienne de Montréal, le National Arts Centre Orchestra, Tafelmusik, Opera Atelier, Les Violons du Roy et le Nova Scotia Orchestra.

http://www.boreades.com/

Violoniste soliste et chambriste, détenteur d’un doctorat de la Faculté de musique de l’Université de Montréal portant sur la musique pour violon et basse continue en France, Olivier Brault s’impose comme étant une figure indispensable du milieu de la musique baroque.  Musicien à la fois sensible, rigoureux et versatile, improvisateur adroit, ses talents d’interprète et de directeur musical l’ont mené jusqu’à la danse et au théâtre.

On retrouve son enthousiasme au coeur de nombreux ensembles et festivals connus autant à Montréal qu’à l’étranger : en 2007, le Quatuor Franz Joseph, dont il est premier violon, se vit décerner le Prix Opus du meilleur disque de l’année dans la catégorie  » musique classique » avec des oeuvres de Henri-Joseph Rigel; il est Premier violon solo de l’ensemble du Festival Montréal Baroque et de l’Ensemble Caprice pour lequel il se produit aussi en solo; Avec l’ensemble Les Idées heureuses, il s’est fait remarquer en tant que soliste lors de concerts en France (invité par le Centre de musique baroque de Versailles à se produire au Château), en Allemagne, en Belgique et aux Etats-Unis; au printemps 2005, il est invité par l’Ensemble Arion à interpréter le cinquième concerto de Mozart lors des concerts de sa série montréalaise; en avril 2003, on le retrouve comme Premier violon solo de l’ensemble Capriccio Stravagante (Paris), pour l’enregistrement d’un disque d’oeuvres de Purcell et avec le même ensemble, il se produisit comme chambriste lors des Folles journées de la musique de Lisbonne; directeur musical de l’ensemble du Théâtre Lavallière et Jabot, il collabore avec la danseuse Marie-Nathalie Lacoursière dans la reproduction de divertissements français alliant théâtre, danse et musique, avec décors et costumes, tenant souvent lui-même un rôle de danseur; de 1998 à 2002, il fut membre du Trio Franz Joseph (avec Mireille Lagacé et Marcel Saint-Cyr) qui offrit aux montréalais l’intégrale des trios de Haydn sur instruments anciens; en tant que Premier violon solo et soliste avec l’Orchestre Baroque de Montréal, il se fit connaître autant à Montréal qu’en Turquie ou au Mexique; enfin, il a souvent l’occasion de travailler sous la direction des chefs réputés qui sont invités par les différents ensembles dont il fait partie.

Habitué des ondes radiophoniques, autant en concert que sur disque (une quarantaine de titres, sous étiquettes Atma, Analekta, earlymusic.com, XXI et Teldec), Olivier Brault est aussi professeur de musique de chambre baroque au Conservatoire de musique de Montréal depuis 2003.

http://www.sonate1704.com/

 

Mélisande Corriveau, en tant que soliste et chambriste, a effectué de nombreuses tournées en Europe, aux Etats-Unis, au Mexique et au Canada. On a pu l’entendre lors de plusieurs Festivals Internationaux en Allemagne, en tournée dans plusieurs villes de Hollande et de France, en Belgique dont en association avec les Jeunesses Musicales Belges, en Espagne, en Autriche, en Pologne, en Angleterre, aux Etats-Unis : Festival Bach de la Columbia University, Frick Collection Museum (NY), Washington Art Gallery, Boston Early Music Festival, etc. ainsi qu’au pays lors des Festivals de Vancouver, Toronto, Ottawa, Lanaudière, du Domaine Forget, de la Mèque, Montréal Baroque, puis en tournée avec les Prairies Debuts et les Jeunesses Musicales du Canada.

Elle a participé à de nombreux concerts sur les ondes de Radio-Canada / CBC et de plusieurs stations européennes et américaines en plus de prendre part à plus d’une trentaine d’enregistrements sur étiquettes Zig Zag Territoires, Naxos, XXI, Analekta et ATMA. Mélisande est diplômée de l’Université de Montréal en flûte à bec et détentrice d’une Maîtrise en viole de gambe. Elle est aussi très sollicitée à titre de violoncelliste (Conservatoire de musique de Montréal, Denis Brott et Susie Napper). Elle est présentement boursière du FQRSC pour ses études doctorales et assure la direction artistique de L’Harmonie des saisons conjointement avec le chef et claveciniste Eric Milnes (NY).

https://www.harmoniedessaisons.org/

Le claveciniste Hank Knox est membre fondateur de l’Orchestre baroque Arion de Montréal – avec lequel il a effectué des tournées en Europe, au Japon et en Amérique du Nord et du Sud. Parmi les usiciens les plus occupés sur la scène de la musique ancienne, En plus de ses enregistrement en solo, sur CD, on peut entendre Hans Knox avec les orchestres baroques Arion et Tafelmusik, disponibles sous étiquettes early-music.com, ATMA, Analekta, CBC, Titanic et Collegium, ainsi qu’à la radio de Radio-Canada et de CBC.

Hank Knox enseigne le clavecin et la basse continue à l’Université McGill. Il est à la tête de plusieurs ensembles de musique de chambre, dont l’Orchestre baroque de McGill. Boursier William Dawson pour son travail en musique ancienne, il dirige depuis plus de 20 ans le programme de musique ancienne de l’Université McGill. Hank Knox détient une maîtrise en interprétation de l’Université McGill, où il a étudié avec John Grew, et a poursuivi ses études aux Pays-Bas, en Italie et à Paris auprès de Kenneth Gilbert.  Lorsqu’il n’est pas en train de jouer ou de diriger, on l’apercevra peut-être dévaler une pente de ski non loin de sa résidence montréalaise.

http://www.hankknox.com/