AccueilInfusion baroque au Camillois

Infusion baroque au Camillois

19 avril 2020 à 15h  |  27 $

Alexa Raine-Wright, flûte baroque et flûte à bec
Sallynee Amawat, violon baroque
Andrea Stewart, violoncelle baroque
Rona Nadler, clavecin

Au programme : Vivaldi, Strozzi, Vandini, Bon, Smith, Amalia, Jacquet de la Guerre

Billetterie indisponible pour le moment.

Les performances d’INFUSION BAROQUE, lauréat du Grand Prix et du Prix du Public au Concours de Performance Baroque Musique Ancienne 2014, ont été décrites comme «  dynamiques et vivantes  » (Musique Ancienne Amérique) avec « un style poli, énergique et finement aiguisé… brisant joyeusement les traditions établies » (Milwaukee Journal Sentinel). Le premier album d’Infusion Baroque, 1747: CPE Bach, sorti au début de 2017, a été décrit comme « un vrai baroque… captivant et plein de caractère » (Radio-Canada).

Infusion Baroque apparaît régulièrement avec de grands diffuseurs de musique ancienne en Amérique du Nord, notamment la San Francisco Early Music Society, Early Music Now (Milwaukee), Columbus Early Music, Houston Early Music et Indianapolis Early Music. Infusion Baroque présente également trois programmes originaux chaque année à Montréal et s’est produit au Festival Baroque de Montréal et avec le Conseil des arts de Montréal en tournée.

Tout aussi à l’aise sur la flûte à bec et la flûte baroque, Alexa Raine-Wright a partagé sa passion et son talent pour la musique ancienne avec des publics à travers les États-Unis et le Canada avec des ensembles tels que Flûte Alors !, Ensemble Caprice, Arion Baroque Orchestra, Apollo’s Fire, I Musici, Studio de musique ancienne de Montréal et le Chicago Symphony Orchestra. Alexa a reçu le grand prix et le prix d’orchestre au Concours international de baroque d’Indianapolis 2016, ainsi que le premier prix au Concours d’artiste de flûte baroque 2015 de la National Flute Association à Washington DC. Elle est diplômée de l’Université McGill.

Originaire de Chicago, la violoniste Sallynee Amawat aime jouer avec des ensembles de la période nord-américaine tels que l’American Baroque Orchestra, Arion Baroque Orchestra, Pacific Baroque Orchestra et Studio de musique ancienne de Montréal. Tout en vivant en Thaïlande, elle a joué régulièrement avec des ensembles tels que l’Orchestre symphonique de Bangkok et l’Orchestre de chambre, avec des tournées au Japon, en Indonésie, aux Philippines, au Vietnam et à Singapour. Elle détient une maîtrise en musique en interprétation de violon de la Hartt School et une maîtrise en musique et un doctorat en musique de la musique ancienne de l’Université McGill, où ses recherches se sont concentrées sur le répertoire de la première école de violon français.

La violoncelliste Andrea Stewart a été entendue dans des salles à travers l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie, effectuant des récitals en solo et collaborant avec des ensembles tels que Infusion Baroque, collectif9, Uccello, Gruppo Montebello et Ensemble Caprice, nominé aux Grammy Awards. Lauréate du Concours d’or du violon (Université McGill), du Concours national de musique Eckhardt-Gramatté et du Prix d’Europe, Andrea détient les diplômes de docteur en musique (2015) et de maîtrise en musique (2009) de l’Université McGill. Ses recherches ont été financées par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, le Conseil des Arts du Canada et le Conseil des arts et des lettres du Québec.

Connue comme une joueuse de continuo sensible et élégante, la claveciniste Rona Nadler a joué avec certains des ensembles les plus prestigieux de la région de Montréal, dont l’Ensemble Caprice, I Musici, l’Orchestre de chambre McGill et Les Voix Baroques. Elle a travaillé comme coach vocal et directrice musicale pour la Compagnie Baroque Mont-Royal, Opera da Camera et Opera McGill, et est directrice artistique de l’ensemble vocal One Equall Musick. Rona a étudié le clavecin à l’Université McGill avec Hank Knox et à la Schola Cantorum Basiliensis avec Jesper Christensen. Elle est directrice musicale et soliste cantoriale au Temple Emanu-El-Beth Shalom.